ZIG ZAG -- VDFG Jeunesse - le blog ZICK ZACK -- Der VDFG-Jugendblog

ZigZag – ZickZack

Allgemein, Europa, Wissen

Tag der deutschen Einheit

6. Oktober 2014 Allgemein, Europa, Wissen 0 Kommentare
réunification allemande
Tag der deutschen Einheit

Le 3 octobre est un jour férié en Allemagne. Quel évènement a marqué l’histoire de nos voisins ce jour ? Petit retour dans le temps…

Pourquoi le 3 octobre est-il férié en Allemagne ?

Contexte Historique

Un pays divisé

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne est divisée en deux Blocs. Les vainqueurs du conflit se partagent son territoire : l’Allemagne est composée du Bloc de l’Est qui fait partie de l’URSS et du Bloc de l’Ouest qui appartient aux Alliés occidentaux.

La ville de Berlin est elle aussi découpée. Alors qu’elle se trouve en RFA (République Fédérale d’Allemagne) une partie de ses habitants vivent en RDA (République Démocratique d’Allemagne). En effet, la nuit du 12 au 13 août 1961, le Mur de Berlin est érigé. Il sépare les habitants de cette ville, parfois des membres d’une même famille, qui ne pourront plus se voir jusqu’à sa destruction en 1989. La chute du Mur accélère le processus de réunification qui sera proclamée le 3 octobre de l’année suivante.

C’est donc le jour de la réunification que célèbrent nos voisins allemands, ou „Tag der deutschen Einheit“ en version originale !

réunification allemande

Berlin : Deutsche Wiedervereinigung

Contexte actuel

Qu’en est-il aujourd’hui ? L’héritage des deux Blocs est-il encore présent chez nos voisins ?

Plusieurs années se sont écoulées depuis ces évènements. Il est cependant prématuré de dire qu’ils ne font plus que partie du passé. Une telle histoire laisse des marques. C’est difficile à comprendre pour les français qui n’ont pas connu cette époque et pour qui l’Allemagne, eh bien, c’est l’Allemagne, un grand pays uni. Pourtant, bien que les différences se soient estompées, les notions de „Ostdeutschland“ et de „Westdeutschland“ sont toujours présentes (il suffit de lire certains journaux pour s’en apercevoir, ou de discuter avec des Allemands).

Après la réunification, l’ancien bloc de l’Ouest a participé au financement de sa sœur de l’Est, qui avait accumulé un retard dans ses infrastructures ou sa technologie en raison de son passé soviétique. Le pays, qui ne faisait plus qu’un sur les cartes, souhaitait également uniformiser son territoire. Le fossé qui s’était créé entre les deux anciens Blocs a eu pour conséquence d’éloigner sa population : une certaine méfiance s’était installée à l’égard du voisin.

Le film „Goodbye Lenin“ décrit la période de la réunification vécue par une famille de l’ex-RDA d’une façon tendre et humoristique. C’est un moyen ludique d’apprendre certains éléments de la vie à ce moment, je vous le recommande vivement !

Aujourd’hui, alors que cet épisode de l’histoire remonte à plusieurs années et qu’une génération de jeunes n’ont pas connu cette époque, on est surpris d’entendre certains allemands se taquiner en se lançant affectueusement les sobriquets de „Ossi“ (pour Ostdeutscher, ou Allemand de l’Est) ou de „Wessi“ (pour Westdeutscher,  ou Allemand de l’Ouest).

Autrement dit, l’Histoire a durablement marqué les esprits, mais l’animosité des anciens a laissé place aux plaisanteries des plus jeunes. Les Blocs font partie du passé, mais on ne les oublie pas.

Pour un petit aperçu rapide des différences qui existent toujours entre l’ex-RFA et l’ex-RDA, faites un tour sur la page du journal allemand „Die Zeit“ : l’article intitulé „Mauerfall-Folgen: das geteilte Land“ compare différents éléments qui font le quotidien de la population allemande à l’aide de schémas.

Fête nationale

Le 3 octobre, les Allemands fêtent leur réunification en une seule nation. C’est le seul jour férié national, commun à tous les Länder : en effet chaque Land a ses propres jours fériés qui ne sont pas forcément les mêmes que ceux du Land voisin !

Pour fêter cet évènement, les capitales des différents Länder organisent des célébrations, notamment des concerts.

Et pour les amateurs de bière, sachez que vous trouverez même des canettes du breuvage germanique aux couleurs du drapeau allemand ! „Prost“ !

 


Über den Autor -

0 Kommentare


Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *