ZIG ZAG -- VDFG Jeunesse - le blog ZICK ZACK -- Der VDFG-Jugendblog

ZigZag – ZickZack

Allgemein, Lokal

Où loger à la rentrée ?

8. September 2014 Allgemein, Lokal 2 Kommentare
trousseau de clés / Schlüssel
crédits : David GALLARD

Les cours ont repris, et la course aux logements est lancée…

Et vous, avez-vous déjà trouvé un logement ?

Les vacances, c’est fini ! Au revoir les plages de sable chaud, le réveil à midi, la farniente… Bonjour la rentrée !

Ne soyez pas trop démoralisés, la rentrée a aussi de bons côtés ! Retrouver vos amis, renouer avec vos bonnes habitudes, reprendre le sport, rencontrer de nouvelles têtes… et peut-être même nouer des liens avec LE beau gosse de la promo… ou avec cette jolie fille rencontrée à la cafétéria !

Certains d’entre vous commencent leurs études dans une nouvelle ville, loin du domicile parental. D’autres s’apprêtent même à vivre une année à l’étranger.

Qui dit nouveau lieu de résidence dit nouveau logement. Nous allons voir ensemble les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

N’oubliez pas : le plus important, c’est de vous sentir bien chez vous. Alors choisissez bien !

L’hébergement en cité universitaire / Studentenwohnheim

Comment ? En France, il faut remplir un dossier sur internet, le DSE (Dossier Social Etudiant) que vous trouverez sur la page web du CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires) de votre académie. C’est également ici que vous pouvez faire une demande de bourse.

Sélectionnez l’académie dans laquelle vous allez habiter, puis faites une sélection parmi la liste des différentes cités universitaires qui vous sont proposées. Plusieurs choix s’offrent à vous : chambres, studios, meublés ou non… Le prix des loyers varie en fonction des résidences.

Choisissez une cité qui ne se situe pas trop loin de votre université pour ne pas avoir trop de trajet à effectuer !

En Allemagne, consultez le site du Studentenwerk de la ville où vous allez habiter. Vous y trouverez les informations nécessaires pour une demande de logement. Vous pouvez également chercher le nom de la personne en charge de la résidence qui vous intéresse et lui écrire un mail directement. Si vous n’avez pas de nouvelles après quelques jours, téléphonez !

Les +
  • un environnement jeune et des voisins étudiants, comme vous !
  • généralement une très bonne ambiance, vos amis habitent la porte à côté…
  • votre propriétaire est une organisation officielle (le CROUS ou le Studentenwerk) : la certitude d’être entre de bonnes mains
  • un service compris dans l’établissement : la résidence a ses propres techniciens, qui seront là pour vous dépanner en cas de petit souci (lampe à changer, évier bouché, etc) → pas besoin de passer par une société extérieure et pas de frais supplémentaires à payer !
  • Certaines cités universitaires proposent une connexion à internet , pour un tarif inférieur à ceux proposés sur le marché
Les –
  • les couloirs peuvent être bruyants : c’est embêtant quand on veut se coucher tôt, ou quand on veut réviser…
  • Certains établissements sont plus stricts que d’autres : contrôle de vos visites, interdiction de faire dormir des amis chez vous…
  • les sanitaires et la cuisine sont parfois en commun. Par conséquent, ces lieux ne sont pas toujours propres.

 La colocation / Wohngemeinschaft (WG pour faire court)

Partagez un logement avec des gens de votre âge ! En colocation, vous avez votre propre chambre et vous partagez les autres pièces avec vos colocataires. Mieux vaut choisir ceux-ci avec soin, car le rêve peut vite virer au cauchemar si vous ne vous entendez pas bien ! Pour éviter les sources de tension, il est sage de suivre certaines règles : laver la vaisselle, ne pas laisser traîner vos affaires dans les lieux communs, faire le ménage quand c’est votre tour… En somme, respecter le „code de la colocation“ que vous aurez établi avec votre ou vos colocataires !

En colocation, l’un des locataires signe le bail avec le propriétaire, les autres résidents viennent s’ajouter au contrat. Si vous êtes cette personne, veillez à ce que vos colocataires payent bien leur part du loyer, autrement, c’est vers vous que le propriétaire se tournera !

les +
  •  vous n’êtes pas seul quand vous rentrez chez vous
  • les amis de vos colocataires sont vos amis !
  • le frigo est rarement vide !
  • un grand logement à moindres frais
les –
  • une cohabitation entre des personnes qui ne s’entendent pas peut être très difficile
  • vos colocataires ont peut-être un autre mode de vie que le vôtre, il faudra trouver un équilibre.
  • la vaisselle qui traîne, les sacs poubelle à descendre… c’est embêtant quand personne ne veut s’y coller !

un studio

Dans les journaux ou sur internet, vous trouverez plusieurs annonces qui correspondent à ce que vous cherchez. Dans un premier temps, c’est la situation géographique du logement qui est au cœur de votre recherche. Lorsque vous avez pris rendez-vous avec le propriétaire pour faire une visite des lieux, ne soyez pas trop rapide dans votre prise de décision ! Beaucoup sont trop heureux d’avoir enfin leur propre „chez soi“ et ne remarquent les défauts du lieu que trop tard… Veillez bien à être dans un quartier agréable pour ne pas avoir peur quand vous rentrez tard, assurez-vous du bon état du logement et demandez-vous si vous vous y sentirez bien.

les +
  • vous êtes chez vous, vous êtes tranquilles : pas de comptes à rendre, vous faites ce que vous voulez.
les –
  • vous êtes seul chez vous, cela peut être ennuyeux
  • un propriétaire plus ou moins sympathique
  • vous devrez chasser les araignées tout seul ! 😉

habiter chez une personne âgée

Cette forme d’hébergement peu connue et peu répandue est également une alternative possible. Plusieurs sites vous proposent cette forme de résidence sur les moteurs de recherche (tapez „vivre chez une personne âgée“ sur Google, Bing et consorts). Avec cette formule, tout le monde est gagnant : les séniors nouent des liens et évitent l’isolement et vous êtes entouré !

les +
  • quelqu’un vous attend quand vous rentrez
  • créer un lien avec une personne d’une autre génération : ses conseils peuvent être précieux !
les –
  • en cas de mauvaise entente, la cohabitation peut être difficile
  • ne pas se sentir totalement autonome

Cela fait beaucoup de nouveautés ! Finalement, la rentrée a un petit goût d’aventure, non ?

Si vous avez d’autres idées d’hébergement, n’hésitez pas à nous en faire part !

Et vous, où avez-vous habité ? quelle a été votre expérience ? Laissez-nous un commentaire !

Bonne rentrée à tous ! Viel Erfolg !

 

 


Über den Autor -

2 Kommentare


Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *